Intervenant : Laure Verret, Post-doctorante au CRCA
Mercredi 30 janvier 2008 à 21h au Shambhala

Résumé:

Le sommeil, longtemps considéré comme une « mort périodique », passionne les chercheurs depuis 50 ans. Mais pourquoi dort-on ? Arthur Schopenhauer disait que « le sommeil est pour l’ensemble de l’homme ce que le remontage est à la pendule ». L’absence d’activité motrice et cognitive volontaire au cours du sommeil a longtemps suggéré qu’il s’agit d’un phénomène uniquement passif. On sait aujourd’hui que c’est loin d’être le cas, et pourtant sa fonction et les mécanismes qui rendent possible la succession harmonieuse des périodes de sommeil et d’éveil restent inconnus. Afin de mieux comprendre cette fonction physiologique, vitale et mystérieuse, qui nous plonge dans l’inconscience durant le tiers de notre vie, nous ferons un état des lieux des connaissances actuelles sur ses mécanismes, ses fonctions et ses pathologies.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *