Intervenant : P.G. Zanone, Chercheur au LAPMA
Lundi 26 mai 2008 à 21h au Shambhala

Résumé :
A travers des exemples tirés de la biologie, de la physique, de la psychologie et d’autres disciplines aussi ésotériques, cet exposé tentera de montrer que la synchronisation peut être vue comme le principal mécanisme qui sous-tend l’organisation dans le temps et dans l’espace des systèmes vivants et non vivants. Selon le point de vue de l’observateur, ou peut-être à cause de ses ?illères, ce phénomène est interprété différemment, comme relevant par exemple de la coordination motrice, du codage neuronal ou de la dynamique de groupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *