Archives par mot-clé : Les soirées-débat

De nouvelles conférences pour une nouvelle année!

Vous aviez commandé une nouvelle soirée-débat Incognu pour Noël? Et bien… Le père Noël est passé en avance cette année car voici le résumé de la conférence du 10 janvier en avant première!

Vous l’aurez compris, cette fois ça ne se passera pas le premier mercredi du mois. Nous avons préféré vous laisser vous reposer tranquillement pour revenir en grande forme lors de la deuxième semaine de janvier! 😉 Emilie Massa nous parlera alors du bilinguisme et de ses bienfaits pour le cerveau.

En espérant vous y voir nombreux.

Flyer conférence de janvier

Conférence de décembre

Bonjour à tous!

 

Incognu revient le 6 décembre avec pour intervenant… un ancien de la maison!!

Mehdi nous parlera de la presse et de la façon qu’ont les journalistes de résumer les avancées scientifiques. Pour ça, un point sera fait sur le lien entre l’activité cérébrale et les états mentaux.

Alors.. qu’en est-il vraiment?

 

 

Flyer présentation mehdi Senoussi

Soirées-débats : the return

 

—— Une soirée! Un débat! Une soirée-débat! ——

 

Incognu est de retour au Salmanazar après quelques mois de repos bien mérités. En cette rentrée, Aurélie Pistono nous parlera du langage et de l’expertise qu’il nous a fallu développer pour arriver à le maîtriser ainsi que des moments où il peut nous faire défaut. 

 

Le lieu et l’heure n’ont pas changé. Rendez-vous au Salmanazar (15 rue Bouquières) à 19h le mercredi 8 Novembre. 

 

Affiche_Conf_aurelie

La nouvelle conférence de mai est arrivée!

Les neurosciences au service de la sécurité aérienne ou comment l’étude du cerveau des pilotes peut prévenir l’erreur humaine – par Sébastien Scannella, chercheur en neurosciences (neuroergonomie) a l’isae-supaero 

 

secrets-pilote-avion-600x400

 

Depuis les étapes perceptives jusqu’aux traitements cognitifs de haut niveau, notre cerveau interprète le monde dans lequel nous évoluons pour créer une représentation de notre environnement en fonction de nos besoins.

Nos capteurs sensoriels ont une sensibilité limitée, nos ressources attentionnelles sont elles aussi limitées or les environnements dans lesquels nous évoluons sont de plus en plus riches en information. Il apparaît donc primordial de prendre en compte les limites du fonctionnement cérébral pour optimiser les interactions entre l’homme et les systèmes complexes, et ce particulièrement dans le domaine de l’aéronautique. C’est ce que propose l’approche neuroergonomique : utiliser les connaissances et les outils des neurosciences au service de l’être humain dans son environnement.

 

scannella (1)