Conférence:  Etude de l’effet des contextes éco-culturels sur le développement cognitif: espace, temps, univers.
Intervenant : Bertrand Troadec, Maître de conférences à l’Université Toulouse-Le Mirail , Laboratoire Octogone, Toulouse
Mai 2010.

Résumé :

En quoi la culture nous permet-elle de concevoir le réel ? Exemples de recherches interculturelles chez l’enfant

La culture détermine certaines des compétences cognitives de l’homme moderneque l’évolution biologique de l’espèce, trop lente, n’explique pas. Ces compétences permettent au jeune enfant de bénéficier des inventions et des acquis réalisés par les générations précédentes, sans avoir à tout réinventer. Au niveau de l’organisation cognitive « interne », ces compétences prennent appui sur des structures cérébrales et corporelles nécessairement existantes, mais y implantent une nouvelle fonction. Au niveau « externe », elles émergent en relation intime avec des systèmes de signes et/ou des artefacts et techniques de toutes sortes, qui dépendent étroitement de l’histoire et de la culture des sociétés humaines. Pour illustrer cette thèse, on présente deux recherches relatives à l’acquisition par l’enfant d’âge scolaire, en Suède et au Maroc, de connaissances en astronomie élémentaire, telle que la forme sphérique de la Terre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *